[Legends] Coruscant Nights

Partie dédiée à l'univers Legends des romans de l'Univers Étendu Star Wars
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

[Legends] Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Topic consacré à la série de romans Coruscant Nights, écrite en premier lieu par Michael Reaves, ensuite rejoint par Maya Kaathryn Bohnhoff !

Il s'agit à la base d'une trilogie initiée par Reaves mais un quatrième tome a finalement été annoncé il y a quelques temps. Ces romans se déroulent durant les débuts de l'Empire, en -19/-18. Ils mettent notamment en avant le Jedi Jax Pavan, ainsi que d'autres personnages issus des précédents romans de Reaves, le journaliste Den Dhur ou le droïd I-Five par exemple, ou bien d'autres auteurs : Nick Rostu, Xizor, etc. Accompagnés bien sûr de nouveaux venus.

Récapitulatif des infos.

Coruscant Nights #1 : Jedi Twilight, Michael Reaves

Image

Synopsis :
With the dark ascension of the Empire, and the Jedi Knights virtually wiped out, one Jedi who escaped the massacre is slated for a date with destiny—and a confrontation with Darth Vader.

Jax Pavan is one of the few Jedi Knights who miraculously survived the slaughter that followed Palpatine's ruthless Order 66. Now, deep in Coruscant's Blackpit Slums, Jax ekes out a living as a private investigator, trying to help people in need while concealing his Jedi identity and staying one step ahead of the killers out for Jedi blood. Others search for the elusive Jax too. Hard-boiled reporter Den Dhur and his buddy, the highly unorthodox droid I-5YQ, have shocking news to bring Jax—about the father he never knew.

But when Jax learns that his old Jedi Master has been killed, leaving behind the request that Jax finish a mission critical to the resistance, Jax has no choice but to emerge from hiding—and risk detection by Darth Vader to fulfill his Master's dying wish.
Disponible au format paperback en VO, à venir en 2011 pour la VF.

Coruscant Nights #2 : Street of Shadows, Michael Reaves

Image

Synopsis :
With the Jedi all but wiped out in the grim aftermath of Order 66, the Empire's power seems unchecked. But one lone Knight continues to fight the good fight — against all odds and when all else fails.

Deep in the bowels of Coruscant, Jedi Jax Pavan seekes out a living as a private investigator; a go-to, can-do guy for the downtrodden. Now a mysterious Zeltron knockout named Deejah approaches Jax with a case that needs to be cracked: to find out who killed her artist lover Volette, brutally murdered hours after his triumphant unveiling of a dazzling new light sculpture with obvious links to lightsaber pyrotechnics.

Finding Volette's killer won't be easy — too many secrets, too many suspects, and all kinds of motives. But with the droid I-5YQ's help, and ex-reporter Den Dhur's excellent snooping skills, the investigation is soon operating like a well-oiled machine.

Unfortunately, there's a far more efficient machine hunting Jax. It's a deadly game of cat-and-mouse as the clock starts ticking toward the final explosive showdown… to see who strikes first and who will die first.
Disponible au format paperback en VO, à venir en 2011 pour la VF.

Coruscant Nights #3 : Patterns of Force, Michael Reaves (et Maya Kaathryn Bohnhoff comme co-auteure, non créditée)

Image

Synopsis :
After the Empire's bloody purge of the Jedi, one lone Knight still fights for those who cannot, unaware that he's about to be swept into a cataclysmic battle against the Master of Darkness himself.

Throughout the galaxy, a captured Jedi is a dead Jedi, even in Coruscant's most foul subterranean slums, where Jedi Knight Jax Pavan champions the causes of the oppressed with the help of hard-nosed reporter Den Dhur and the wisecracking droid I-5YQ. But Jax is also involved in another struggle -- to unlock the secrets of his father's death and his own past.

While Jax believes that I-5YQ holds some of those answers, he never imagines that the truth could be shocking enough to catapult him to the frontlines of a plot to kill Emperor Palpatine. Worse yet, Darth Vader's relentless search for Jax is about to end... in triumph.

The future looming over the valiant Jedi and his staunch pals promises to be dark and brief, because there's no secret whatsoever about the harshest truth of all: Few indeed are those who tangle with Darth Vader and live to tell the tale.
Disponible au format paperback en VO, à venir en 2011 pour la VF.

Coruscant Nights #4 : Jedi Dawn, Michael Reaves et Maya Kaathryn Bohnhoff

Couverture à venir.

Synopsis à venir.

Il est prévu pour novembre 2012 au format hardcover en VO.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Avis/critiques de l'ancien forum concernant Jedi Twilight :

Moi-même :
Hop, voilà, fini le premier tome de Coruscant Nights, j'ai nommé Jedi Twilight. Lecture sympathique!

Déjà, la trilogie porte bien son nom, "les nuits de Coruscant". On a droit à une plongée dans les bas-fonds du Centre Impérial, comme on devrait maintenant l'appeler en cette période "dark times". Et c'est du tout bon. Les descriptions des dessous de la planète-capitale sont bien faites, que ce soit les bâtiments, la faune locale, l'organisation, la vie des habitants... ambiance urbaine nocturne (même le jour! normal ce sont les bas-fonds Wink) bien rendue.

Les personnages, dans l'ensemble, c'est bon. Déjà, on échappe aux héros habituels, et ça c'est déjà un bon point. Ceci dit on ne peut pas parler de têtes inconnues pour la majorité d'entre eux. Mais ce n'est pas un reproche, loin s'en faut. On a donc droit à des come back de persos issus des précédents romans auxquels a participé Michael Reaves, qu'il a écrit seul (L'Ombre du Chasseur) ou avec Steve Perry (Medstars), des romans de Steve Perry tout seul (Les Ombres de l'Empire) ou encore de Matthew Stover (Point de Rupture) : Den Dhur, I-Five, Nick Rostu, Kaird, Xizor... et un nouveau venu, mais pas totalement étranger, Jax Pavan, fils de Lorn Pavan. C'est donc avec un certain plaisir qu'on les retrouve. Jax est intéressant, le concept de Jedi en fuite post-ordre 66 n'est plus super neuf mais ça fonctionne bien. Le truc que j'ai bien apprécié, c'est sa relation avec I-Five (sa réaction à son arrivée est excellente). Le "dilemme Nick Rostu" alimente bien l'intrigue aussi, c'est suffisament crédible pour qu'on y croie. Parmi les nouveaux, il y en a un qui mérite d'être mentionné, ou plutôt une. Laranth Tarak, femme twi'lek "Jedi"... et pour une fois, une twi'lek qui se sert de sa tête et pas de son corps! C'est suffisamment rare pour que ça mérite d'être souligné. Comme Reaves n'utilise pas son point de vue, elle n'est pas hyperdéveloppée, mais en tout cas ça fait plaisir d'échapper au gros cliché habituel. J'espère donc que Reaves utilisera son point de vue dans les tomes suivants, ça peut être intéressant. D'autant plus que ce n'est pas vraiment une Jedi à proprement parler, elle n'appartenait pas à l'Ordre, mais plutôt une Jedi grise. Bien vu d'avoir réintroduit le concept, il ne demande qu'à être exploré. L'autre petit nouveau, Rhinnan, l'Elomin aide de Vador, ne présente pas un grand intérêt (ses parties sont d'ailleurs assez annexes et n'apportent finalement pas grand chose à l'histoire, si ce n'est un certain holocron Sith à la fin). Le seul bon point pour lui est sa vision "anti-humaine" des choses, ça met certains trucs en perspective (comme par exemple que les humains sont omniprésents dans l'univers SW et qu'on est largement focalisé sur eux en général).

L'histoire... tient la route. Si elle prend son temps pour se mettre en place dans la première partie (qui vaut surtout pour l'exposition des bas-fonds et du contexte post-ROTS), elle décolle vraiment à partir de la deuxième. Et après ça s'enchaîne bien, on ne s'ennuie pas. Sans être d'une originalité à casser la barraque, le pitch (retrouver un droïde) permet quand même de fixer un but pour les personnages. Ce n'est pas vraiment là que réside l'intérêt du bouquin de toute façon mais plutôt dans les personnages et les péripéties plus que les enjeux. L'intrigue "Soleil Noir" peut sembler un peu à part, mais elle finit par rejoindre l'intrigue principale donc ça va. Surtout que c'est intéressant par rapport à Xizor, encore simple executant, quand on connaît Les Ombres de l'Empire. Le truc qui reste mystérieux c'est la raison de l'intérêt de Vador pour Jax et j'espère que l'explication tiendra la route (je sens venir un truc bateau pour le coup, on verra bien).

Sinon bon, un petit regret, au final ça ne fait pas tellement polar. On pourrait s'attendre à un truc de détective privé, et ça aurait bien de voir ça dans SW, mais non. Jax est plus un chasseur de primes qu'un détective. Donc y'a un peu arnaque sur le contenu. Reste que ça se lit bien, c'est sympa même si ce n'est pas le meilleur roman SW paru. Je lirai la suite. Smile
Oiki :
Voila, j'ai (enfin) termine le bouquin hier et je dois dire que j'ai bien apprecie. Pour moi, une bonne surprise (ce qui est rare) dans une periode qui a premiere vue ne me tente guere (encore plus rare). Tout comme Jaweco, je dirais qu'il y a tromperie sur la marchandise car Jax Pavan n'est pas un detective prive comme le laissait presage le resume de lae de couverture, mais un chasseur de prime. Toutefois, il ne le reste que le temps d'un chapitre, juste le temps de faire sauter sa couverture en evitant de se faire tuer, ce qui est d'ailleurs l'occasion d'une bonne replique. En tout cas, l'histoire est bien rafraichissante car on voit que l'auteur apprecie et respecte les Jedi (rare), mais ce n'est pas pour autant qu'il deprecie les gens comme Vador ou Xizor qui sont representes comme des etres redoutables. De plus, l'histoire ne consiste pas a eviter que la galaxie sombre dans l'obscurite (c'est deja fait), mais simplement a retrouver un droide detenant des informations capitales qui attire bien des convoitises.

Niveau personnage, j'ai ete bien servi, Jax Pavan bien qu'au debut etant un chasseur de primes, on sent qu'il a choisi cette voie pour survivre et que ca ne lui plait guere. D'ailleurs, il quitte tres rapidement cette voie, pour retrouver une plus proche de celle des Jedi. C'est rare car dernierement, les personnages principaux ont tous tres envie de renoncer tres rapidement a leur heritage de Jedi. Pavan forme un duo detonnant avec la Twi'lekk Laranth Tarak, tres charismatique. Il est clair que le format livre permet de plus se pencher sur ses capacites a se battre que sur ses formes et c'est un plus. Tout comme ?Jaweco, je regrette qu'on n'ait pas son point de vue et j'espere qu'elle sera plus developpe dqans les deux prochains livres.
J'avoue que je suis reste tres longtemps sceptique sur le personnage du droide I-Five, qui m'a fait beaucoup a un C-3PO mais version ultra courageuse et dangereuse. D'ailleurs son duo forme avec le journaliste Den Dhur m'a fait pense au duo R2-D2/C-3PO mais inverse. Ca m'a un peu gene. De plus, le droide avec toutes ses options supplementaires qui le rendent quasi invincible le font par moment ressortir comme un Deus ex machina. Par contre, ce que j'ai bien apprecie c'est la reaction de Jax a son encontre: tout le monde n'apprecie pas un droide qui a une "conscience".
Le personnage de Nick Rostu est interessant, son dilemne moral etait bien trouve par contre je n'ai pas apprecie sa "fin", je l'aurais prefere plus tragique.
Enfin, j'ai ete seduit par Xizor, il est redoutable et merite bien de devenir le futur patron du Soleil Noir. Je l'avait evidemment decouvert dans les Ombres de l'Empire, mais je l'ai redecouvert dans ce bouquin avec joie et je ne souhaite qu'une seule chose: le revoir en action! Quant a Vador, son nom simplement fait trembler celui qui l'entend, vu que c'est comme ca que je me le represente, ca me convient parfaitement.
Je rejoins une fois de plus Jaweco sur l'elomin serviteur de Dark Vador et ses sentiments anti-humain qui sont assez novateurs.

Donc, on peut penser que j'ai adore ce livre... Eh bien ce fut le cas jusqu'a 10-15 pages de la fin.

A partir du moment ou apres avoir cru Nick Rostu mort, on apprend qu'il est vivant bien qu'il se soit empale sur un gros bout de transparacier. A partir de cemoment la, je trouve que ca devient du grand n'importe quoi avec comme point culminant l'elomin qui se contente de quitter la navette de Vador, pendant que celui-ci est trop occupe a jouer les meccano, en emportant avec lui un holocron Sith (qu'il a derobe pour des raisons limites) et qu'il va donner a Pavan. Il est a parier que cet holocron permettra dans les tomes suivant a Jax de se sortir des griffes de Vador... D'ailleurs, un Vador qui jusque la avait ete impeccable et qui a la fin se fait avoir comme un bleu alors qu'il tendait une embuscade a Jax and co a bord d'une navette. A croire que le Seigneur de la Sith etait en train de jouer au sabacc avec ses homnmes quand Jax se presente dans le piege. Je trouve cette fin mediocre (compare au reste du livre) et je pense qu'elle apporte de l'eau au moulin de ceux qui trouvent honteux que tout le monde sort indemne et donc par consequent qui "force" l'editeur a tuer des personnages importasnts...

Malgre ma reserve finale, je recommande a ceux qui le veulent de se plonger dans ce premier tome. D'ailleurs, en parcourant les premieres pages je me suis dit: ca, c'est le Star Wars que j'aime! Pourquoi n'ont-ils pas fait pareil durant la periode que j'apprecie Crying or Very sad
Mich :
Je viens de finir le tome I : Jedi Twilight.
Une bonne histoire sans les habituels Luke, Han, Anakin, Obi-Wan et Cie.
Bref j'ai bien aimé la scène de la mort de Even Piel.
Les descriptions des bas fond de Coruscant sont assez bien faites.

Seul petit truc: on sait l'Empire xénophobe alors pourquoi prendre un Elomin comme assistant ???
Ok, ce n'est juste qu'un détail.

On en sait ps beaucoup sur Xizor mais on sent bien le pouvoir qui le démange et qu'il prépare sa venue à la direction du Soleil Noir.

Les personages principaux (Pavan, Den, I5, ...) sont bien amenés et on prend plaisir à suivre leur joutes verbales.
L'évolution de l'intrigue principale (la recherche des données d'un droid) fait un peu penser à une partie de jeu de rôle.

Voilà une bonne lecture qui fait que je vais bientôt attaquer le tome II.
Avis/critiques de l'ancien forum concernant Street of Shadows :

Oiki :
Voila, fini de lire le tome 2 hier (plus qu'a patienter deux mois pour le tome 3 Mad ) et j'aime toujours autant. Je ne regrette pas d'avoir, apres moult hesitations, achete le tonme 1 et puis le suivant. Moi qui me fiche completement de la guerre des clones (je n'arrive pas a m'y interesser et le surplus de merchandising de cette periode m'ennuie) et qui a jure de ne plus jamais ouvrir un livre de la periode LotF et suite, j'ai trouve mon bonheur avec cette modeste trilogie. D'ailleurs, la periode n'etant pas encore trop exploite au niveau des bouquins, je retrouve une fraicheur que je n'avais plus ressenti depuis bien longtemps...

Je ne dirais pas que l'histoire est parfaite (loin de la), mais ses qualites parviennent a surmonter ses defauts. Ses deux principaux defauts sont son manque de rythme et des fois de suspense et des problemes de chronologie. Pour le deuxieme point, n'etant pas un fanatique de la chronologie, ca me derange dans une moindre mesure vu qu'au final ca ne detruit en rien l'histoire (ce sont des references mal datees).
En ce qui concerne le manque de rythme, c'est un peu plus genant. En gros, il y a 3 intrigues et il manque de place pour bien les resoudre. Le temps de bien les lancer, l'auteur se voit dans l'obligation de les conclure alors qu'un developpement aurait ete necessaire. Soit il aurait fallu ecrire un livre plus long, soit supprimer une des trois intrigues.
Mais il faut aussi dire que l'auteur etant souffrant, on peut lui pardonner un peu plus facilement ces points faibles.

La premiere intrigue (celle qui souffre le plus du manque de developpement) se veut une enquete policiere. Un meurtre est commis, Jax Pavan et sa bande sont engages pour le resoudre. Un axe innovant mais qui helas n'est pas suffisament developpe car l'enquete etant trop vite expedie et la solution tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. Moi qui aime bien les thrillers, je pense qu'il y aurait eu moyen de faire mieux ici. Mais bon c'est SW, donc ce n'est pas un univers propice a ce genre.
Quant a la solution, au premier regard on peut la trouver ridicule mais en y reflechissant un peu cela peut mener a une question interessante:

Jusqu'ou peut amener la devotion d'un droide?

En developpant plus cet intrigue, je pense que cela aurait donne plus de profondeur a l'histoire.

La deuxieme intrigue concerne toujours Dark Vador qui veut retrouver Jax Pavan (ce qu'il fera sans doute dans le tome 3). Cette fois-ci, il engage une celebrite : Aurra Sing. Je dois dire que je connaissais mal ce personnage, et tout comme Xizor (que je connaissais mieux) dans le 1er tome, je trouve que l'auteur est parvenu charismatique avec deux points d'orgue:

Son affrontement avec Vador qui la surpasse et une scene dans un bar ou elle est embete par trois individus.
Et malgre deux revers avec Jax Pavan et Typho, elle reste a mes yeux une adversaire redoutable. Je me demmande si dans le 3e tome, nous aurons droit a Boba Fett... Mais pour cela, il faut la permission de Traviss et je doute qu'elle accepte car cela signifirait probablement qu'il echoue face a Pavan, un Jedi affraid ... Mauvaise langue oblige! Razz

De plus l'utilisation de ce personnage par deux auteurs differents Reaves et Denning, m'a permis de constater la difference de niveau entre ces deux auteurs. Reaves prend la peine de nous decrire l'etat d'esprit du personnage et le rend interressant, par contre chez Denning ce personnage devient un individu buveur de sang qui au final se fait mettre hors d'etat de nuir par un enfant. Cette comparaison me confirme mes impressions negatives sur Denning.
Pour conclure sur ce point, Vador est comme je l'aime: redoutable et tres puissant. Le Dark Vador de la trilogie! cheers

La troisieme intrigue, celle qui aurait pu etre supprimee, concerne une vengeance. Le point qui la sauve a mes yeux c'est que cette intrigue permet de donner de la profondeur a un personnage tres secondaire de l'episode 2: le Capitaine (pas sur du grade) Typho.

On apprend ainsi qu'il etait secretement amoureux de Padme et qu'il a decide de tuer celui qu'il considere etre son meurtrier. Il se rend donc sur coruscant pour trouver celui qui a tue Padme et aussi Anakin Skywalker vu qu'il ignore sa transformation. Il se retrouve face a Dark Vador avec une issue tragique

Je me souviens quand j'etais entre dans l'UE, on me disait que l'UE servait soit a donner de nouvelles aventures aux heros des films, soit a developpe un personnage secondaire d'un film. Ici, c'est chose faite et pas trop mal fait.

Meme si l'histoire semble un peu baclee a la fin, l'ambiance du livre est toujours aussi bonne. Les bas-fonds de coruscant n'ont jamais ete aussi bien decrits. Les personnages sont tres bien rendus: Jax Pavan est en train de devenir un Jedi charismatique, sa bande est vraiment bien et Dark Vador est menacant comme il faut. De plus, l'auteur semble aimer les differentes races de SW car il n'a pas peur de les utiliser, surtout celles qui sort des sentiers battus. Dans ces deux premiers tomes, il est parvenu a cree une twi'lekk originale et dans ce deuxieme tome il a reussi a donner une certaine profondeur a sa zeltronne. C'est avec le traitement des personnages qu'on voit le gouffre qui separe un livre d'une BD.

En conclusion, une lecture agreable. Ce n'est certes pas le meilleur SW, mais c'est du bon et c'est rafraichissant. D'ailleurs, j'aimerais bien voir une aventure de Luke et Mara par Reaves! Je doute que ca arrive, mais je pense qu'il s'en sortirait admirablement.
Moi-même :
J'ai terminé Street of Shadows hier! Et que vois-je, je suis d'accord avec tout ce qu'a dit Oiki. Oui vous avez bien lu! Enfin presque. Oui ç'aurait été trop beau pour être vrai. Razz Mais sérieusement, il résume parfaitement ce que je pense, excepté deux ou trois points mineurs. Il faut sabrer le champagne, ça se fête! cheers

Je vais quand même en parler un peu. Bon je trouve ce deuxième tome un peu en deça du premier. Notamment au niveau de la construction de l'histoire. Comme l'a dit Oiki, trois intrigues parallèles et pas assez de place pour développer le tout correctement.

La principale, elle, correspond à ce que j'attendais à l'origine de Coruscant Nights et qui n'avait pas été fait avec Jedi Twilight : une intrigue policière! Car après tout l'ambiance générale fournie par le contexte est propice au genre polar style années 30. C'est avec une certaine satisfaction que j'ai abordé cette partie. Mais est-ce à la hauteur de ce qu'on pourrait attendre? Eh bien pas tout à fait. Je suis du même avis que Oiki sur le sujet, elle souffre d'un manque de place pour être développée comme il le faudrait. Ca part plutôt bien, avec un contexte assez peu vu dans SW. Les choses se mettent doucement en place. L'introduction de l'inspecteur Pol Haus, flic irrascible et en opposition avec nos héros, qui sont de simples amateurs en terme d'investigation criminelle, est bien vue et contribue à se mettre dans l'ambiance. Seulement voilà, au bout de quelques interrogatoires, la bande à Jax est au point mort, et doit en même temps s'occuper d'autres choses, le bouquin avance et cette intrigue patine... si bien que la solution est un peu parachutée, découverte presque "par hasard". Il aurait été bienvenu de développer davantage l'enquête pour aboutir plus naturellement à la clef de l'énigme, par une accumulation d'indices plutôt que par une découverte quasi fortuite. Bon après j'ai plutôt aimé la conclusion, je ne m'y attendais pas. Et la scène où tous les protagonistes sont rassemblés pour la confrontation du meurtrier est vraiment dans l'esprit Agatha Christie, bon point. Au final, cette intrigue policière reste une première dans l'UE (à ma connaissance en tout cas) et a le mérite d'apporter du neuf. Après ce n'est pas parfait, voire parfois assez bancal. Dommage. Heureusement, l'originalité apportée par rapport à l'UE, l'ambiance et la conclusion (qui pourra éventuellement dérouter certains) font passer la pilule plutôt bien.

Plus rapide sur les deux autres intrigues. La seconde concerne Aurra Sing sous les ordres de Vador à la poursuite de Jax... c'est le prolongement d'une intrigue du premier tome (Vador) et donc sa présence est justifiée. Son développement est limité mais j'ai presque envie de dire suffisant, n'étant pas fan du personnage. Seul point "embêtant" : sa "mort" à la fin, alors qu'elle revient dans LOTF. Sauf si elle est de retour d'une manière ou d'une autre dans le troisième tome, je trouve un peu maladroit de la part de Reaves d'avoir fait comme ça. L'avantage est de retrouver un Vador qui en impose, le Vador de la trilogie comme l'a souligné Oiki. Et la troisième et dernière intrigue concerne le capitaine Typho, ex-garde du corps de Padmé, qui cherche à venger sa mort par amour pour elle. Sans doute l'intrigue à laquelle j'ai le moins accroché. Malgré ses rencontres avec divers représentants d'espèces aux coutumes colorées (j'ai particulièrement apprécié le dialogue entre Typho et celui pour qui les insultes sont une marque de respect, savoureux à souhait) sympathiques, j'ai eu le sentiment que c'était l'intrigue de trop qui freinait les parties en rapport de près (l'enquête) ou de loin (la traque de Sing) avec Jax. Cependant, j'ai beaucoup aimé la conclusion de cette partie, à savoir la scène de la rencontre Typho/Vador, vraiment excellente, et rachète au moins partiellement cette intrigue par ailleurs assez peu utile. Au final, si je devais supprimer une de ces trois intrigue je serais tout de même embêté. Mon premier choix se porterait sur la troisième, mais la fin vaut vraiment le détour donc bon. La meilleure solution aurait été de faire un livre plus long pour développer correctement l'ensemble des histoires parallèles pour qu'aucune n'empiète sur les autres.

Au niveau des personnages, la bande du premier tome est de retour. Donc toujours aussi bons. Notamment les réparties de Den Dhur et de I-5, toujours aussi savoureuses. Jax s'affirme de plus en plus, bon point. Laranth Tarak, la fameuse Twi'lek qui échappe aux clichés, est intéressante et même touchante à la fin, même si, comme dans le premier tome, j'aurais aimé en savoir un peu plus, notamment les raisons de son mutisme. Peut être pour Patterns of Force, je ne désespère pas. C'est d'autant plus frustrant que la nouvelle venue, la zeltronne typiquement zeltronienne est plus exposée (dans tous les sens du terme d'ailleurs Rolling Eyes) et a plus de "temps de récit". Là où je ne suis pas trop Oiki, c'est que j'ai du mal à saisir la profondeur du personnage, plutôt cruche, privilégiant la superficialité, etc etc etc. Mais bon.

Dernier point, gênant sans être catastrophique, Oiki en a d'ailleurs un peu parlé. Reaves s'est complètement pris les pieds dans le tapis au niveau des dates. Dans un premier temps il va dater la guerre des clones comme s'étant déroulée 20 ans avant son récit (au lieu des quelques mois écoulés, voire si on veut être large, les 3 ans écoulés depuis le début de la guerre). Plus loin, il va dire que le blocus de Naboo a eu lieu 23 auparavant... puis la page suivante (oui oui, il suffit de tourner la page qui tomber sur une boulette différente) à 18 ans auparavant... puis encore plus loin 20 ans. Non seulement il se trompe, mais surtout n'est pas fixe dans son erreur. Bon comme ça n'a pas d'incidence directe sur le récit, ce n'est pas dramatique, on peut corriger mentalement le tir. Mais bon, ce qui me gêne le plus, si vraiment Reaves était souffrant comme on le dit (auquel cas on peut l'excuser), c'est que personne n'a remarqué ces bourdes à la lecture du manuscrit ou bien à la relecture. Pas très grave mais ça aurait pu être assez facilement évité.

Pour conclure, malgré tous ses défauts, le style de Reaves est très fluide, ce bouquin se lit très bien et reste bien sympathique. L'ambiance, les personnages, des éléments originaux, et des scènes vraiment très bonnes, y sont pour beaucoup. Ca rachète le reste. J'espère que le dernier tome sera mieux construit et ça sera très bien. Wink
Mich :
Fini le tome II
Une lecture toujours aussi plaisante mais
j'ai un problème de datation
car à un moment on nous parle du blocus de Naboo 23 ans auparavant ????
Coruscant Nights se passe aux alentours -20, -19 non ??
Et chez moi me faut pas 23 ans pour aller de -19 à -32

Autre souci qui n'est pas temporelle est le Capitaine Typho.

C'est pas sa présence qui me gêne (quoique, je n'ai ps trop vu son utilité à part refiler un sabrelaser) mais le pourquoi de ces intentions.
En effet, qu'il veuille se venger par devoir, ok mais pourquoi ajouter qu'il était un amoureux secret, ça gâche.

Sinon à part ça, les persos sont assez sympatoches avec un petit meurtre à élucider à la Columbo.
Avis/critiques de l'ancien forum concernant Patterns of Force :

Moi-même :
Bon alors, terminé Patterns of Force. Mouais, c'était pas mal. Mais j'ai pas autant accroché que pour les tomes précédents. Sans plus.

Niveau histoire, c'est beaucoup mieux construit que Street of Shadows. Reaves se resserre sur une intrigue unique plutôt que de s'éparpiller sur de intrigues multiples. Du coup, pas de sensation de survol, de coup manqué, d'intrigue sacrifiée, etc, ce qui était le cas pour le second tome. Seulement voilà, cette intrigue ne m'a plus que modérément. Ce n'est pas nécessairement mauvais, mais je n’ai pas vraiment accroché à l'idée de base, du coup les développements qui en découlent m'ont laissé un peu sceptique. Le truc qui, pour moi, est bancal : le personnage de Kaj. Pour faire court, un gamin de 15 ans qui a conscience de la Force depuis 6 semaines et sans aucun entraînement, capable de faire des choses qui feraient passer les plus grands Maîtres pour des pauvres pèlerins. Capable dans un premier temps de foutre une rouste à un Inquisiteur, d'une manière assez improbable... passe encore. La palme revient sans nul doute où il atomise littéralement un autre Inquisiteur. Et ce n'est pas pas qu'une façon de parler! Le type est vaporisé sur place. En un clin d'œil, plus rien. Bien entendu, Kaj ne sait pas vraiment ce qu'il fait et marche à l'instinct. Mais enfin tout de même, j'ai trouvé ces parties très peu crédibles. Même Anakin, pourtant si souvent surpuissant, ne serait pas capable de faire de même. Palpy et Cie passent pour des débutants. Idem pour Yoda, même si bien évidemment lui n’irait pas atomiser quelqu’un sur un coup de tête même en admettant qu’il le puisse. Alors je veux bien, mais euh bon, erf quoi. Le personnage n'est pas mal écrit, ce n'est pas ça. Du coup comme Kaj est plus ou moins le centre de l'intrigue, ça passe mal en ce qui me concerne.

L’autre partie de l’intrigue, l’assassinat de Palpatine, n’est qu’un pétard mouillé en somme. Enfin bon, on s’en doutait. Elle débute assez tôt dans le bouquin, est mise de côté pendant un bon moment, la faute au prodige Kaj, avant de repartir sur la fin. Le dénouement est assez bien trouvé, le pourquoi de la traque de Jax par Vador, tout ça.

Concernant les autres personnages, les habituels sont toujours aussi bien. Jax, Den, I-Five, etc. Et Laranth Tarek, toujours bien, même si comme je le suspectais, on en saura jamais beaucoup plus sur elle. Mais point noir venant entacher le tableau : Dejah Duare, la zeltronne. J'en ai déjà parlé, je ne vais pas tout reprendre. Si ce n'est que donner plus de "temps d'apparition" ne rend pas sa superficialité plus profonde. De toute façon superficialité et profondeur dans la même phrase, c'est un oxymore. Développer du vide, ça reste du vide. C'est comme multiplier 0 par ce qu'on veut, ça fera toujours 0 quoiqu'il arrive. Bref, personnage insupportable au possible. Et la voir plus, la "développer", est loin de la servir, on voudrait ne plus la voir justement. Enfin au final, j'aurai quand même apprécié une chose : que Reaves n'en fasse pas une nouvelle égérie pour tous les amateurs de ce genre de personnage. Jusqu’à la fin, rien n’aura racheté le personnage (jusqu’à sa trahison du groupe sous prétexte que c’est une nymphomane de la Force), mais qu’elle meure fracassée contre un mur par Vador, ça c’est cool. C’est le seul truc que j’aurai apprécié chez ce personnage.

Accessoirement, je trouve que Reaves va parfois un peu trop loin avec I-Five. Certes il est très bien, tout ça, mais de là à lui coller une présence dans la Force… c’est un droïd, aussi évolué qu’il soit. Trouvé ça un peu abusé quand même.

L’ambiance est toujours bien décrite même si on s’éloigne encore une fois du côté détective privé, qui n’aura vraiment été là que pour le deuxième tome. Reaves peut se targuer d’être le maître des bas-fonds de Coruscant.

Et enfin, comme pour Street of Shadows, toujours ces erreurs de dates. Ca en devient un peu ennuyant à
force, surtout pour le dénouement final. L’échantillon de bota porté par I-5 qui est devenu « inactif », enfin qui a perdu ses propriétés initiales à cause du temps passé depuis les évènements de Drongar (cf. les
Medstars)… les 20 ans de Reaves ne valent pas tout à fait la même chose que les 2 ans réellement passés. Bon bien sûr, en deux ans, une molécule à largement le temps de s’altérer, surtout si à la base elle n’est déjà pas très stable. Surtout pour un simple extrait liquide. Mais bon, ça change un peu la perspective de la
chose, 2 ans ou 20. La même chose pour d’autres petits détails. Alors certes ça n’a pas de conséquences dramatiques sur l’histoire en général, mais ça change quand même la vision qu’on peut avoir de certains éléments que Reaves a clairement pensé comme il le dit, avec 20 ans de décalage. Ce n’est pas qu’une simple faute de frappe quoi.

Bref, un peu déçu par ce dernier tome de la trilogie. Je préfère encore le deuxième tome à celui ci, malgré tous ses défauts, et non des moindres, il contenait certaines scènes vraiment très bien et originales. Là
aucune ne se hisse vraiment au dessus du lot je trouve. Le meilleur des trois livres restant au final pour moi le premier, Jedi Twilight.
Mich :
Trilogie terminée
Concernant le III
ben je dois dire que je l'ai trouvé assez mou
Et que ça commence à bouger les 40 dernières pages
Dommage

Sinon les personnages évoluent doucement mais sûrement

Pour Kaj, ça ne m'a pas embêté son pouvoir à la Jean Grey des x-men 3
justement parce que c'est un peu pareil, Kaj possède une très grande puissance potentielle qu'il ne contrôle pas et quand il est submergé ça fait des dégâts.
Puis son pouvoir est assez sympa (contrôler les éléments comme l'air ou un champ magnétique).
La baston finale contre Vader est pas trop mal.
I-5 qui possède une "âme" est intéressant et je dirai pourquoi pas.
C-3PO et R2 n'ont pas eu leur mémoire effacée depuis un bon bout de temps alors eux aussi pourrait devenir comme un être de chair et de sang avec des émotions.
Ce thème ne pas choqué.

Bref, un livre assez lent à mon goût qui fait que comme toi Jaweco je préfère le 1. Wink
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

La parution de la trilogie en VF est repoussée à une date indéterminée, pour faire place aux romans The Old Republic.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Maarek
Agent impérial à temps partiel
Messages : 153
Inscription : 14 août 2010, 13:28

Re: Coruscant Nights

Message par Maarek »

Si tout se passe comme prévu, les bouquins devraient arriver en 2010 en France. Mais d'ici là, le Fleuve aura changé d'avis ^^
Maitre Yoda : Si tout vert il est, c'est parce qu'envie de vomir il a...

Anakin90
Messages : 41
Inscription : 30 août 2010, 17:14

Re: Coruscant Nights

Message par Anakin90 »

Cette quadrulogie m'as l'air pas mal du tous, vivement la VF pour que je puisse éventuellement m'y lancé meme si j'ai d'autre romans a lire en POST-ROTJ.

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Mise à jour du calendrier de parution : Jedi Dawn prévu pour août 2013.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Obi Wan Juliobi
Sympathisant Yuuzhan Vong
Messages : 255
Inscription : 25 août 2010, 19:18

Re: Coruscant Nights

Message par Obi Wan Juliobi »

Jaweco a écrit :Mise à jour du calendrier de parution : Jedi Dawn prévu pour août 2013.
Coruscant Nights : la série la plus longue à paraître de l'histoire ? XD

Anakin90
Messages : 41
Inscription : 30 août 2010, 17:14

Re: Coruscant Nights

Message par Anakin90 »

Ouais quand meme 2013 c'est pas pour demain, bien que je n'ai pas lu les 3 premiers tomes sa fait long pour ceux qui veulent lire la suite de cette série. Mais bon, en meme temps on peu comprendre que pour aller avec la sortie du jeu video TOR les romans sur la periode vont sans doute passer en priorité dans le planning.

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Bah, à la base c'est conçu comme une trilo... c'est pas comme si le troisième bouquin finissait sur un cliffhanger ! Pas excessivement gênant d'attendre. Ca sera une prolongation plus qu'une suite en fait. Mais bon, tout de même ironique de se rappeler de l'excuse sortie lors de l'annonce de l'annulation d'Imperial Commando 2 du coup... ça allait être "trop éloigné" dans le temps soit disant. Ben voyons.

Pour les amateurs de l'auteur, on aura Shadow Games en fin d'année pour patienter ! ;)
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Il semblerait que le titre provisoire Jedi Dawn soit remplacé par The Last Jedi... j'aime moins, ça fait banal et surtout, l'expression "le dernier des Jedi" a été assez galvaudée depuis l'épisode III. Bof donc.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Sebastien
Bisounours incompris
Messages : 2844
Inscription : 28 août 2010, 22:07
Localisation : Chez moi
Contact :

Re: Coruscant Nights

Message par Sebastien »

Rajoutons encore à cela la série junior LOTJ.
- Dis papi, c’est quoi cette vieillerie que tu appelles « Univers Etendu » ?

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Effectivement... ça fait vraiment pauvre comme titre du coup. Jedi Dawn était bien, surtout mis en parallèle avec Jedi Twilight. Je ne vois pas pourquoi ils se sont sentis obligés de le changer...
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Wes Anteras
Messages : 209
Inscription : 25 août 2010, 23:08

Re: Coruscant Nights

Message par Wes Anteras »

Totalement d'accord. C'est sûr que l'on a aussi eu quelque titre en Dawn mais Jedi Dawn allait très bien avec Jedi Twilight.
Bilan de LoTF :

So this is Luke Skywalker's Legacy???
Dead wife, dead nephew, mad Imperial war criminal ruling GA. Great legacy...

Avatar de l’utilisateur
jedi-mich
Maître Jedi dans l'âme.... ou pas
Messages : 288
Inscription : 25 août 2010, 20:16

Re: Coruscant Nights

Message par jedi-mich »

Vous avez aimé, Jedi Twilight, vous avez versé la petite larme à la mort de Even Piell.
Sachez que c'était pas la peine.
En effet sa mort vient d'être contredite pas un épisode de TCW, et officiellement c'est celle là sa vraie.
Karen Travis est peut-être partie pour des histoires de sous mais finalement il n'y avait peut-être pas que ça.

Préparez vos mouchoirs, tout l'UE n'est que Infinities. :(
S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer

Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: Coruscant Nights

Message par Jaweco »

Ca va encore plus loin que les habituels changements de background... car ce n'est pas du background là. C'est pathétique. Surtout pour lui donner une mort de m**** je suppose. Me demande comment ils vont retconner ça...
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight

Avatar de l’utilisateur
Kit_Fisto
Messages : 381
Inscription : 28 août 2010, 11:25
Localisation : A l'Ouest d'une galaxie lontaine très lointaine

Re: Coruscant Nights

Message par Kit_Fisto »

J'ai pas encore lu le livre mais j'étais au courant pour le destin de Piell
et de voir que Filoni "The Eu destroyer " a encore frappé sévèrement me laisse sans mot...Il cherche des problèmes le cow-boy geek mal rasé !!! Quel C.. :x
"Personne par la Guerre ne devient grand" - Yoda dans Empire Strikes Back

Avatar de l’utilisateur
Dark Devaster
Sith Magnus
Messages : 557
Inscription : 14 août 2010, 11:24
Localisation : Nice

Re: Coruscant Nights

Message par Dark Devaster »

Jaweco, sache que Chee s'est déjà prononcé sur la question, et que sa réponse n'a pas plus du tout. Pour résumer, il fait du remplissage style "l'UE pour les nuls", histoire de te rappeler qu'Anakin a pris la place de Piell au Conseil ; enchaîne en affirmant que c'est sa mort dans TCW qui prime ; et finit en annonçant sa solution miracle : tenter de limiter au maximum les références à cet événement précis de Coruscant Nights pour limiter la casse...

Le niveau des soi-disant retcon se dégrade à n'en plus finir.

Avatar de l’utilisateur
Boba Fett
Meilleur Chasseur de Primes de la Galaxie
Messages : 946
Inscription : 01 sept. 2010, 15:05
Localisation : Slave I

Re: Coruscant Nights

Message par Boba Fett »

Faut vraiment que Rectoni s'informe de ce qui se passe dans l'UE parce que déjà qu'il y avait des incohérence, mais là c'est même plus une incohérence, c'est carrément une contradiction. C'est fou comment on peu gâché le travail d'un auteur en 2 minutes de cartoon. C'est honteux !!!
Mon blog cinéma ! :
http://ma-cinecritique.tumblr.com/

La page Facebook de mon blog ! :
http://www.facebook.com/MaCineCritique

Avatar de l’utilisateur
jedi-mich
Maître Jedi dans l'âme.... ou pas
Messages : 288
Inscription : 25 août 2010, 20:16

Re: Coruscant Nights

Message par jedi-mich »

Jaweco a écrit :Me demande comment ils vont retconner ça...
Il n'y aura pas de retcon
The Expanded Universe of Star Wars novels originally had Even Piell survive the Clone Wars only to be killed while as a fugitive in the early days of the Empire. Piell's death in the Citadel Mission is the character's true fate.
Foutage de gueule à vitesse lumière :cry:
S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer

Wes Anteras
Messages : 209
Inscription : 25 août 2010, 23:08

Re: Coruscant Nights

Message par Wes Anteras »

Mais il ne connaît VRAIMENT rien à l'UE ce sombre c***** de Filoni.
Bilan de LoTF :

So this is Luke Skywalker's Legacy???
Dead wife, dead nephew, mad Imperial war criminal ruling GA. Great legacy...

Répondre