[Legends]The Clone Wars

Partie dédiée à l'univers Legends des romans de l'Univers Étendu Star Wars
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

[Legends]The Clone Wars

Message par Jaweco »

Topic consacré à la série de romans The Clone Wars, écrite par Karen Traviss et Karen Miller !

Elle comporte cinq tomes se déroulant dans le contexte du cartoon du même nom. Elle se déroule donc au cours de la Guerre des Clones, en -22.

Récapitulatif des infos.

The Clone Wars, Karen Traviss (novélisation du film d'animation)

Image

Synopsis :
Across the galaxy, the Clone Wars are raging. The Separatists, led by Count Dooku, the onetime Jedi and now secret Sith Lord, continue to press forward, and more and more worlds are either falling, or seceding and joining the cause. Under the leadership of Supreme Chancellor Palpatine, the Republic heroically battles on, championed by its huge army of cloned soldiers and their Jedi generals.

Anakin Skywalker, believed by some to be the prophesied "Chosen One" destined to bring balance to the Force, is now a Jedi Knight under the tutelage of his Jedi Master, Obi-Wan Kenobi. Death is a constant possibility—and his chances of survival aren't improved by the unexpected arrival of an apprentice: Ahsoka, a brash inexperienced fourteen-year-old Padawan. But there's no time for Anakin to question his latest orders. He and Obi-Wan have been assigned a new mission, and failure is not an option.

Jabba the Hutt's precious infant son has been kidnapped, and when the frantic parent applies to the Jedi for help, it falls to Anakin, Obi-Wan, Ahsoka, and their clone troops to track down the evidence and retrieve the missing Huttlet. And more is at stake: For a grateful Jabba just might allow the Republic access to the Hutt-controlled space lanes that the Grand Army desperately needs in order to beat the Separatists into submission.

But the Republic is not the only power that craves access to those space lanes. Count Dooku, determined to win the prize for the Separatists, has set a trap for the Jedi. When they find the Huttlet, they will also find Dooku's master assassin, Asajj Ventress, and countless legions of battle droids waiting to spring a trap.
Disponible en hardcover en VO, et en poche en VF sous le titre The Clone Wars.

The Clone Wars #2 : Wild Space, Karen Miller

Image

Synopsis :
The Clone Wars have exploded across the galaxy as Republic forces and Separatists struggle to gain the upper hand. But while the Jedi generals work tirelessly to defeat Count Dooku and his rebels, Supreme Chancellor Palpatine is hatching his own dark plans.

The Separatists have launched a sneak attack on Coruscant. Obi-Wan Kenobi, wounded in battle, insists that Anakin Skywalker and his rookie Padawan Ahsoka leave on a risky mission against General Grievous. But when Senator Bail Organa reveals explosive intelligence that could turn the tide of war in the Republic's favor, the Jedi Master agrees to accompany him to an obscure planet in the Outer Rim to verify the facts. What Obi-Wan and Bail don't realize is that they're walking into a deadly trap concocted by Palpatine... and escape may not be an option.
Disponible au format trade paperback en VO, et en poche en VF sous le titre The Clone Wars : En territoire inconnu.

The Clone Wars #3 : No Prisoners, Karen Traviss

Image

Synopsis :
The Clone Wars rage on. As insurgent Separatists fight furiously to wrest control of the galaxy from the Republic, Supreme Chancellor Palpatine cunningly manipulates both sides for his own sinister purposes.

Torrent Company’s Captain Rex agrees to temporarily relieve Anakin Skywalker of Ahsoka, his ubiquitous—and insatiably curious—Padawan, by bringing her along on a routine three-day shakedown cruise aboard Captain Gilad Pellaeon’s newly refitted assault ship. But the training run becomes an active—and dangerous—rescue mission when Republic undercover agent Hallena Devis goes missing in the middle of a Separatist invasion.

Dispatched to a distant world to aid a local dictator facing a revolution, Hallena finds herself surrounded by angry freedom fighters and questioning the Republic’s methods–and motives. Summoned to rescue the missing operative who is also his secret love, Pellaeon—sworn to protect the Republic over all—is torn between duty and desire. And Ahsoka, sent in with Rex and six untested clone troopers to extract Hallena, encounters a new and different Jedi philosophy, which shakes the foundation of her upbringing to the core. As danger and intrigue intensify, the loyalties and convictions of all involved will be tested...
Disponible au format trade paperback en VO, et en poche en VF sous le titre The Clone Wars : Pas de prisonniers.

The Clone Wars #4 : Gambit #1 : Stealth, Karen Miller

Image

Synopsis :
Planet by planet, darkness creeps across the galaxy. Among warriors and generals, among ordinary beings living in far-flung worlds, the fear will not go away: We are losing this war...

Anakin Skywalker feels it, too. The Separatist Alliance, with ruthlessness and treachery, is beating the Republic to every strategic target. But after a costly clash with General Grievous for the planet Kothlis, Anakin has a mission that will focus his anxious mind. Alongside Obi-Wan Kenobi, he is posing as a long-lost native of Lanteeb, an impoverished world on the Outer Rim. This seemingly unimportant planet has drawn the interest of the Seps—and Anakin and Obi-Wan soon discover the disturbing reason: A scientist enslaved by General Lok Durd is drawing on Lanteeb's one natural resource for a devastating bioweapon. Now Anakin and Obi-Wan have entered the eye of a storm. Their presence has been exposed, Lok Durd's plans unveiled, and a fight has begun for survival behind enemy lines—and a chance of winning a war that must be fought at any cost.
Disponible au format trade paperback en VO, et en poche en VF sous le titre The Clone Wars - Gambit : Infiltré.

The Clone Wars #5 : Gambit #2 : Siege, Karen Miller

Image

Synopsis :
On the Outer Rim, the planet Lanteeb has no strategic value, no political power, and one enormous problem: it has been invaded by an emboldened Separatist Alliance. To find out why, Jedi Knights Anakin Skywalker and Obi-Wan Kenobi have snuck onto Lanteeb -- and now look oblivion in the eye…

Hiding their lightsabers beneath their dusty disguises, Anakin and Obi-Wan draw on their Jedi skills to stay one step ahead of Lok Durd's droid army on Lanteeb. The Jedi know that a captive scientist has given Durd the keys to a terrifying bioweapon. Durd knows that the Jedi are on his planet. With Yoda calling on the powers of the Jedi Council, with a new Separatist technology jamming the Guardians' communications, and a traitor at the heart of the Republic's government, the wheels of war are turning. But the Separatists have blockaded Lanteeb. The finishing touches are being put on a weapon to destroy whole worlds. And it will be up to the two Jedi Knights and their most trusted comrades to liberate Lanteeb or forever suffer the consequences.
Disponible au format trade paperback en VO. A venir en VF sous le titre The Clone Wars - Gambit : Siège le 28/10/2010.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: The Clone Wars

Message par Jaweco »

Avis/critiques de l'ancien forum concernant The Clone Wars (novelisation) :

Moi-même :
Bon ça y est j'ai pu lire le premier tome par Traviss. Je n'en attendais pas grand chose, si ce n'est un développement de certains points du film que je souhaitais voir développés (le binôme Anakin/Ahsoka, les clones, etc). Et c'est bel et bien développé, et d'autres choses encore.

Le point de vue intérieur des personnages est un gros plus par rapport au film, beaucoup trop orienté action pour s'attacher vraiment aux persos. On a droit à du Anakin (pas lourd pour une fois), du Rex (forcément), du Dooku (c'est assez rare dans l'UE), Ventress (moins rare mais tout aussi intéressant), Jabba... Ca permet un aperçu sur les motivations d'Anakin par rapport à Ahsoka, chose qui manque vraiment au film. Rex est intéressant également pour le côté clones, et pour ceux qui se poseraient la question : pas un mot de mandalorien de tout le bouquin. Et à peine une petite mention des mandaloriens lors de la bataille de Galidraan (Open Seasons) avec Dooku. Certains diront qu'elle n'avait pas le choix, c'est une novélisation, mais je suis sûr que si elle avait vraiment voulu en mettre elle l'aurait fait. Donc bon. A propos de Dooku, son point de vue, avec celui de Ventress, permet d'avoir une certaine équité entre les "gentils" et les "méchants", chose totalement inexistante dans le film pour ne pas choquer les nenfants. C'est beaucoup moins "les gros méchants pas beaux" contre "les gentils purs et innocents" que le film. Normal, c'est Traviss. Le point de vue de Jabba permet d'avoir aussi la version du "troisième camp", aussi inexistante dans le film. Les enjeux en sont ainsi développés.

Des scènes en plus, par exemple sur ce qui se passe pour d'autres personnages pendant que le film est centré sur seulement un ou deux d'entre eux, ça offre un panorama plus large des évènements. Ainsi que des scènes étendues.

Enfin voilà, très sympathique, ce petit (oui petit car 256 pages le hardcover malgré tout... mais moins cher aussi) bouquin relève considérablement le niveau du film. Au point que j'ai vraiment apprécié ce Clone Wars version livre. Ceci dit j'ai reregardé certaines scènes du film pour comparer, et bien évidemment celui ci me paraît encore plus creux qu'avant. Fallait le faire. Bien sûr, il n'y a pas de miracle, ce n'est pas du calibre des autres romans de Traviss, mais compte tenu du scénario de base, elle a parfaitement rempli son contrat. Autrement dit, les romans suivants m'intéressent assez, en espérant que Karen Miller se débrouillera aussi bien. J'ajouterais quand même que, comme pour le film, les évènements ne sont pas datés précisément dans la guerre des clones et que par conséquent la compression de chrono envisagée par Chee est plus que jamais parfaitement imaginable... d'autant plus que Traviss a glissé à 2 ou 3 reprises des références à la bataille de Jabiim par le point de vue d'Anakin. Wink
DD :
Ayé je l'ai fini...

Je ne vais pas épiloguer plus que de raison sur l'histoire, tous ceux qui ont vu le téléfilm la connaissent, on en a parlé sur le topic de la série, et il y a les excellentes fiches de mes confrères pour les autres ^^. Traviss était chargée après tout de faire une novélisation, et donc il ne fallait pas s'attendre à ce que ça s'éloigne réellement de la trame principale Wink.

Pour ce qui est des scènes de combat, je tire - comme d'habitude d'ailleurs - mon chapeau à l'auteur, qui a montré depuis Republic Commando qu'elle savait fort bien s'y prendre dans ce domaine. La résistance de Rex et de ses cinq hommes sur Teth est même un plus que j'aurais bien aimé voir dans le film. Christophsis est tout aussi bien, de ce côté là tout est OK.
Pareil pour ce qui est des clones, le travail que Traviss a accompli sur eux est excellent. Cela dit qui en est étonné ? Elle n'a jamais caché qu'ils étaient, avec les Mandaloriens dont ils sont issus, ses chouchous incontestés. Le film les avait humanisés, Traviss a prolongé ce qui avait été fait. On les voit qui s'occupent de leurs blessés, qui luttent aux côtés de leurs frères, qui pleurent leurs morts, qui blaguent entre eux... Bref ils deviennent des personnages à part entière. Mieux encore, Anakin et Obi-Wan restent les "héros", ce qui change de l'habitude de l'auteur de mettre toujours sur les devants de la scène ses idoles, quitte à réécrire l'histoire ( [mode mauvaise langue] contrat de l'auteur obligeait ? Razz[/mode] ). Anakin est même fort bien retranscrit, malgré le bouillon de sentiments complexes le caractérisant ! Certes, l'intrigue politique se ressent, sans doute même un peu trop par moments, mais toute cette histoire repose après tout sur des intérêts politiques ( sauver le fils de Jabba parce que c'est le seul qui puisse autoriser à la République de passer sur les routes hyperspatiales du Grand Clan des Hutts... ). Certains et certaines éviteront donc de me sauter à la gorge en me faisant dire ce que je n'ai pas dit à propos du livre et du film, hein Razz.

Hélas, la madame semble réellement se faire un devoir de casser du Jedi dans ses bouquins. Qu'ils ne soient pas irréprochables, c'est une chose, mais elle est tellement obstinée dans sa lutte qu'elle en vient à se contredire elle-même. Ainsi : début du bouquin, critique des Jedi moralisateurs qui condamnent un Rotta le Hutt - qui n'a encore rien fait de mal - simplement parce que son père est mauvais ( critique qui n'est pas complètement infondée, mais qui fait preuve de mauvaise foi en réduisant volontairement le problème que ça pose d'aller pactiser avec une organisation criminelle O_o). Heureusement, Palpy, qui se targue de savoir mieux que les Jedi ce qu'ils doivent faire selon leurs principes..., leur force la main. Mais tout cela est oublié au fil des pages, et on en vient alors à critiquer ( et avec insistance !) le manque d'intelligence du Conseil des Jedi pour avoir voulu sauver un Huttlet par intérêt ( hey ! comment a-t-elle fait pour déjà oublier qu'elle a dit qu'ils ne voulaient pas !?). En bref, Anakin, chargé bien malgré lui de cette mission ( il était le seul disponible, donc Palpy a ordonné que ce soit lui) est une victime du Conseil des Jedi à cause des choix discutables que ce dernier a fait, même si en fait ce n'est pas lui qui a fait ces choix, mais notre bon vieux Seigneur Sith... Soit dit en passant, Traviss est la première - à ma connaissance - à avoir explicitement dit que Palpatine=Darth Sidious dans un livre pré-RotS, ce qui rompt avec une tradition à laquelle j'étais profondément attaché Sad ( et qui gâchera peut-être la révélation de l'Episode III à de futures générations qui exploreront l'univers SW dans l'ordre chronologique...).
J'en viens à me dire, de toutes les façons, que le bien n'est pas quelque chose en lequel croit l'auteur, qui a ressenti le besoin d'insinuer fortement dans une citation ( en début de chapitre ) que les Jedi créaient volontairement ( même si peut-être inconsciemment ) des Darksiders pour avoir un ennemi à combattre o_O. Et rajoutons à cela le fameux prologue avec Jabba ; Jabba et les Hutts qui ont été contraints de sombrer dans le crime par esprit de compétition avec les bipèdes (sic) ; Jabba et les Hutts qui ne sont des criminels... que parce que la République ( quelle méchante...) a décidé qu'il en soit ainsi ( non non tout le monde a très bien lu ). Jolie apologie du crime. Qu'on m'oppose que c'est là le point de vue d'un bad guy que l'on a, et que c'est aussi le cas pour les critiques anti-Jedi et anti-républicaines qui sont présentes partout dans le livre ( en abondance ) ; soit, mais où sont les points de vue des "gentils" ? Heureusement que Rex est un clone ( donc du côté Républicain ), sinon on n'aurait qu'Anakin comme point de vue Républicain/Jedi ; et même si ce dernier n'est pas encore Darth Vader, ça n'est pas non plus toujours l'exemple à suivre ! Si l'auteur a un autre point de vue sur l'histoire que celui des "méchants", c'est à se demander pourquoi elle ne l'aurait pas exprimé également ; d'où mon sentiment qu'à peu de choses près elle doit avoir le même :S.

Que dire, en outre, de ses apports personnels à TCW ? Lors d'une scène, Ahsoka fixe une bestiole qui traîne dans le coin avec une drôle d'expression. La jeune Togruta est alors décrite comme une prédatrice, ce qui continue ça et là dans la suite du bouquin. Par moments j'avais vraiment l'impression que c'était "la bête" qu'on a civilisé ! Cette idée de Traviss m'avait déjà choqué lorsque j'avais lu l'interview de Traviss, et ça ne s'est pas du tout amélioré à la lecture.
Et puis Ventress... Voilà que l'auteur décide de faire du droïde espion son meilleur ami ! Ventress ayant des amis ? Ventress ayant de la considération pour un droïde ? Oulà, exceptionnel, pourquoi friser ( si ce n'est, de mon point de vue, dépasser ) l'incohérence pour si peu ? Mais pour encore casser du Jedi, pardi ! Oui parce que vous vous rappelez du droïde espion j'espère ? Celui qu'Ahsoka décapite lorsqu'elle le surprend avec des SBD près du vaisseau qu'elle et Anakin utilisent pour s'échapper, et qu'elle se fait attaquer par eux... L'heure du flash : la "bête" a tué un innocent droïde qui voulait défendre ses convictions politiques en aidant les braves Jedi Noirs de la CSI, et les méchants Jedi ont ainsi tué un autre être cher à Ventress... Quand je dis que ça frise l'obsession sa croisade anti-Jedi, je n'exagère réellement qu'à moitié :S.

Ces gros points noirs ont gâché ma lecture. Je ne nie pas le talent de l'auteur à écrire, et sa qualité à donner de la profondeur aux choses et aux gens. Pour ma part, je considère hélas qu'elle le fait en trop grande partie à mauvais escient, et je n'aime donc pas Wink. Voilà tout ^^ s'éclipse discrètement avant qu'il y en ait qui lui sautent à la gorge...
Avis/critiques de l'ancien forum concernant Wild Space :

Mich :
Je viens de finir "Wild Space"
Déjà, la couverture est mensongère car dedans, pas de grosse bataille.

Ensuite après une intro assez longue, on entre dans le huis clos "Obi-Wan & Bail Organa"
Au début, ils ont des préjugés sur les politiciens et les Jedi, du coup, les conversations s'enveniment rapidement. Au bout d'un moment c'est lassant ces joutes verbales.
Puis les problèmes commencent quand ils arrivent sur cette fameuse planète où notre Ben n'est pas au mieux.
Intéressant car on a affaire à un grand pouvoir.
MAIS, finalement tout ce termine bien et trop vite.
On reste sur sa faim car finalement on sait rien de cette planète et ce qu'elle renferme, dommage.

Sinon, à part ça, ça se lit bien.
L'histoire se place pendant la bataille de Bothawui où Anakin perd R2.
Kit_Fisto :
J'ai lu
histoire plutôt interessante sauf qu'elle s'attarde trop vers la fin sur Zigoola!
Eeth Koth n'est pas censé être tué sur Géonosis dans l'explosion d'une canonière avec Tarados Gon?...
J'ai bien aimé le flash-back sur l'après Géonosis, le retour sur Coruscant, les 200 jedi tués etc...
Un clin d'oeil sur le fait que la mission de Obi-Wan se passe pendant l'Episode 06 et 07 de la série durant la bataille de Bothawui et le kidnapping de R2....
Un plaisir de voir Dexter Jettster dans un roman
Moi-même :
Terminé la VO! C'était pas mal pour un premier roman SW de cette dame. C'est pas parfait mais c'est un plutôt bon début.

Le style de Karen Miller est vraiment bon, très proche des personnages, "à la Traviss". On rentre dans leur tête, on voit les évènements tels qu'ils les voient. Ceux qui ont du mal avec ce style des points de vue qui fait qu'il n'y a pas de vérité absolue dans ce qui est écrit peuvent passer leur chemin. Les autres apprécieront. Du coup on a un ton résolument plus mature que la série 3D! J'ai lu ici et là certains le reprocher : elle aurait du garder un ton gamin pour coller à la série. Grands dieux non surtout pas! Elle remonte, avec l'autre Karen, considérablement le niveau, et c'est tant mieux sinon je ne lirais pas ces bouquins. Sous prétexte que c'est lié à la série il faudrait en garder le niveau ras-des-pâquerettes? Heureusement non, les 2 "K" ont bien compris ça. Bref, un style à hauteur de personnage si on peut dire, très fluide, qui se lit très bien. Et quelque part heureusement car l'histoire est un peu plus bancale.

L'histoire donc. Assez mal construite. Un prologue flash-back post-Géonosis assez sympathique qui montre l'après-coup de la bataille est intéressant au sens où il montre les choses sous un nouvel angle. S'en suit un bond dans le temps pour mener au post CW3D Le "Film", qui est au passage daté avec la datation Lucas malheureusement, mais bon comme ça n'a pas d'incidence directe sur l'histoire, si on est pas trop pointilleux on peut assez facilement faire fi de la chose et considérer que ça se passe plus tard. Et là, une longue introduction qui n'a rien à voir avec l'histoire principale à proprement parler. C'est pas pas inintéressant mais on ne peut s'empêcher de se demander quand ça va enfin démarrer. La vraie histoire commence alors qu'on arrive presque au tiers du bouquin. Mais même là, un nouveau tiers se passe avant que les choses sérieuses ne se mettent véritablement en place! Ce deuxième tiers, loin d'être dénué d'intéret, ne fait pourtant quasiment pas avancer le schmilblick. Il se résume principalement à Bail et Obi-Wan qui se balancent des piques, et autres menues joutes verbales bien pensées (où Miller évite l'apologie des Jedi c'est bien) mais hélas n'apportant rien à l'histoire elle-même. Enfin, dans le dernier tiers, ça démarre vraiment, pour mener à une fin assez prenante et intense dans le genre. Malgré tout ça, ce livre se lit très bien, merci au style de Miller, sans quoi il serait profondément chiant. C'est vraiment ce style très fluide au plus près des personnages qui le rend intéressant, même quand l'histoire n'avance pas tellement, comme pendant le deuxième tiers. La même chose avec un auteur au style plus lourd et il se vautrait en beauté. Mettons Denning par exemple, dont la traversée du désert de Han dans Tatooine Ghost n'est pas sans rappeler le dernier tiers de Wild Space. A ceci près qu'avec lui c'est affreusement chiant, avec Miller c'est accrocheur et intéressant. Toute la différence est dans le style, la façon de l'écrire.

Bref, un roman plutôt bon, dont l'histoire est pas forcément bien découpée à mon sens, mais qui se lit très bien grâce au style de Miller qui arrive à accrocher le lecteur même lorsqu'il ne se passe pas grand chose! Je continuerai donc à lire les Clone Wars romans, le prochain est de Traviss donc forcément, mais également les suivants de Miller, en espérant des histoires un peu mieux construites, auquel cas ça serait vraiment bon je pense. Smile
Sebastien :
Alors j’avance difficilement dans ce roman (tome 2) qui me fatigue et qui me plonge dans un profond sommeil très rapidement.

Pour le moment les points intéressants :
- Eeth Koth n’est pas mort sur Geonosis

Négatifs :
- Les Jedi s’adressent à Anakin en utilisant le titre « Maître » alors qu’il est juste Chevalier.
- Le Star Destroyer Venator Resolute sort juste des chantiers dans ce roman alors qu’il est déjà présent lors de la Bataille de Christophsis...
- Padmé pleure à longueur de journée, le personnage de Palpatine est mal cerné, Yoda passe pour un être sénile et j’en passe… C’est une horreur…
Avis/critiques de l'ancien forum concernant No Prisoners :

Moi-même :
Lu le tome 3 alias No Prisoners de Traviss! Un bon petit bouquin qui se lit vite et bien. Pas aussi génial et prenant qu'un Republic Commando bien sûr, ça reste du petit Traviss. Mais de toute façon je n'attends pas des bouquins Clone Wars de les égaler donc bon, tant que c'est suffisamment sympa ça me va.

Niveau histoire c'est assez classique, rien de transcendant en soi et loin des enjeux des RC : très vite résumé, il s'agit du sauvetage d'un agent secret républicain découvert par le camp ennemi. Ce qui s'accompagne d'une bonne dose d'action, les amateurs seront satisfaits. Scénario classique, mais bien construit, bien équilibré entre action et réflexion, beaucoup mieux construit que celui de Wild Space par Miller donc. J'aurais peut être aimé un peu plus de pauses dans une action très présente toutefois. Heureusement Traviss agrémente son récit de questions intéressantes, comme d'habitude j'ai envie de dire, les personnages mènent la barque. L'action est donc là mais ça ne se fait pas au détriment de ces derniers. Malgré la "petite envergure" de l'histoire, les situations ne sont jamais gratuites, les réflexions toujours présentes au moins en filigrane. Ca change d'Allegiance de Zahn que je viens de lire. Comme quoi on peut garder une petite échelle ET faire du bon.

Niveau personnages, on retrouve donc certaines têtes connues et d'autres nouvelles. Parmi les connues, Rex. C'est dans le prolongement de ce qu'on a pu voir dans la novélisation du "film", en plus poussé maintenant que Traviss n'est plus liée par une scénario déjà existant. Très bien décrit donc, on n'en attend pas moins de la Dame. Il est même assez émouvant sur la fin. Chose qu'on ne verrait jamais dans la série, bien trop propre sur elle. Bien entendu les clones sont toujours bien écrits, ça c'est juste "normal". Deuxième tête connue : Pellaeon. Ici un jeune Pellaeon en capitaine droit et honnête, et en même temps très humain (sa relation avec l'agent secret à secourir). Traviss a bien su s'approprier le personnage. En élément un peu plus périphérique, Ahsoka est présente mais son point de vue n'est pas adopté directement. Toujours est-il que Traviss n'hésite pas à la remuer psychologiquement parlant, à la faire s'interroger, chose encore une fois inexistante dans la série. Aussi un peu d'Anakin, également bien vu, dans la prolongation de la novélisation. Dernière tête connue, un retour déjà amorcé par Order 66 : Callista! Alors oui ça suppose faire référence indirectement aux Enfants du Jedi, roman calamiteux s'il en est. Mais après tout, pourquoi pas, il n'y a pas de personnages intrinsèquement mauvais, tout dépend de ce que l'auteur en fait. Et en l'occurence elle est intéressante, notamment dans sa relation particulière avec les machines (clin d'oeil à ce qui lui arrivera plus tard). Parmi les nouvelles têtes, principalement deux à retenir. Premièrement, Hallena Devis, l'agent secret dont il est question. Et là on peut dire merci Traviss pour un personnage féminin fort et indépendant, par ailleurs immensément plus crédible que la Mara de Zahn dans Allegiance. Elle permet de flouter un peu les camps, la république est-elle si bonne que ça? Et deuxièmement, Djinn Altis, maître de Callista et leader d'un groupe de Jedi marginaux qui se rapprochent du concept de Jedi gris. Excellente chose que de se servir dudit concept pour soulever certains points fort justes sur la doctrine des Jedi "classiques". Bonne idée donc de faire rencontrer ces Jedi et Anakin/Ahsoka. A ce propos, j'ajouterais que Traviss ne fait pas d'anti-Jediisme, quoique l'on en dise. Ce qu'elle s'attache à dénoncer, ce sont les dérives sectaires que peut engendrer une doctrine suivie aveuglément. Ce n'est pas les Jedi eux-mêmes en tant que personnes qui sont visés, mais cette doctrine inflexible qu'ils suivent sans se remettre en question, sans s'adapter.

Bref, une histoire classique en elle-même mais toutefois très sympa car Traviss ne néglige jamais ses personnages et les interrogations qui leur sont associées. On retrouve ses thèmes de prédilections, les détracteurs passeront leur chemin, les amateurs apprécieront. Moi j'ai apprécié! Ca ne vaut pas un RC mais c'est bien sympa et ça fait patienter en attendant l'arrivée d'Imperial Commando! Smile
Kit_Fisto :
J'ai lu No Prisoners
Excellent numéro !!!!!
De l'action, des persos de l'UE dont Gilad Pelleaon et une certaine Jedi Callista qui à un moment ne fait plus qu'une avec un ordinateur....Est-ce la même qui fusionnera avec le vaisseau l'oeil de Palpatine plus tard dans l'UE?
Avis/critiques de l'ancien forum concernant Gambit : Stealth :

Moi-même :
Ah, j'ai vu que la VF était dispo, ça m'a fait pensé que je n'ai pas mis mon avis final sur Gambit : Stealth (Infiltré). Bon bah sans écrire un pavé, je maintiens en gros ce que j'ai dit précédemment. Ca reste du Miller mais en mieux que Wild Space. Et quand je dis ça reste du Miller, ce n'est pas péjoratif loin de là. Elle garde son style proche des personnages, et c'est bien. En mieux, tout simplement parce que l'histoire en elle même est mieux construite que son précédent roman. D'un autre côté, elle est plus classique et relativement peu originale. Enfin bon, ça se lit plutôt bien quand même, c'est plus rythmé et ça démarre plus rapidement. Encore que, seul point qui m'embête véritablement, pourquoi, mais pourquoi, Miller s'escrime-t-elle à faire des prologues complètement démesurés qui n'ont rien à voir avec l'histoire à proprement parler ? Toute la première partie du bouquin (Kothlis), on se demande ce qu'elle apporte au final. Peut être dans le tome 2 de Gambit ? Bon encore une fois, ça se lit bien, ça bouge, il y a de l'action, c'est juste que je n'en vois pas trop l'intérêt, du moins pour l'instant. Enfin même avec ça, l'intrigue principale arrive un plus plus vite que dans Wild Space. Sinon au niveau point de vue des personnages, c'est essentiellement Obi-Wan et Anakin, avec un peu d'Ahsoka, de Bail Organa et de Yoda... et d'un personnage nouveau. La relation Obi/Ani est bien décrite.

Bref, bouquin qui se lit (ou écoute dans mon cas) plutôt bien, et qui est mieux foutu que son prédécesseur... même si plus classique, le prix à payer semble-t-il pour quelque chose de mieux construit.
Mich :
Fini le roman Gambit : stealth.
Cette histoire n'est pas vraiment passionnante, à part la bataille du début qui est bien écrite.
En tout cas mieux que dans la série animée.

Puis après on n'est plus crédible car pour réussir une mission d'infiltration, quoi de mieux que les 2 Jedi les plus connus dans la galaxie .
Bon passons, car faut les vendre les livres et donc faut du Obi-Wan et du Anakin, c'est obligatoire dans le cahier des charges.
Ensuite, les prisons républicaines sont vraiment des passoires car le méchant de service Lok Dur pour ne pas le nommer vu dans la saison 1 refait surface avec un nouveau jouet qui peut exterminer plein de monde.

Le scénario n'est pas du tout original mais depuis le temps SW a toujours été comme ça "les gentils qui sauvent la galaxie des méchants en détruisant leur armes destructrices". A quelques exceptions près.

Bref, le problème est que l'intrigue n'avance pas, les joutes verbales entre Obi-Wan et Anakin sur le rôle du Jedi envers la galaxie ne font pas avancer leur relation. Les 2 jedi restent ancrer dans leur idéaux sans en démordre.

L'amitié entre Bail et Obi-Wan est peut-être poussive mais ne m'a pas dérangé.

Il y a une phrase qui m'a bien fait rire et c'est Padmé qui parle :
"As if comm viruses and signal j ammers and super ion cannons aren't enough, now we've got bioweapons. What's next ? A planet killer ?"

Voilà, c'est pas vraiment mauvais mais c'est pas transcendant :wink:
Avis/critiques de l'ancien forum concernant Gambit : Siege :

Mich :
Je viens de finir la duologie CW Gambit.
Et je dois dire que si on pensait à Karen Miller "pouvait" pour remplacer de Karen Travis sur la fin des Republic Commandos, ben là au vue de ces 2 romans, je dirais que, non, ça pourrait ne pas le faire.
Je comprends les personnes qui n'aiment pas beaucoup RC à cause de ses répétitions sur le fait que "les clones, pauvres malheureux" ou sur les longueurs sur les "états d'âmes" des persos.
Eh ben là, c'est très agaçant. Toutes les 2 lignes, on nous fait bien comprendre que les Jedi, sénateurs et autres persos sont conscients du poids des responsabilités qui pèsent sur leurs frêles épaules avec comme enjeu la survie de millions de civils innocents.
Du genre : "je fais tout ce que je peux"
"Oui mais la situation est trop grave"
"Tu croix que je le sais pas"
"Désolé je t'en demandes beaucoup"
"Je sais, c'est pas ta faute, je vais redoubler d'effort"
Etc... Et ça sur la plupart des dialogues.
Sans oublier Obi Wan qui doit toujours et toujours remettre Anakin à sa place.
Bref, j'ai trouvé ces romans très pompeux dans ce domaine.
Concernant l'histoire, ben je l'ai trouvé très mou du genou.
Ca avance lentement.
Les seuls moments où ça bouge ce sont au début et à la fin.
Je me suis même surpris à zapper les passages où ça parle pas tellement j'avais l'impression que je faisais une page à l'heure.
Bref, à mon avis, je pense que tout cerla aurait pu être condensé en un seul volume.
Les bonnes choses de cette duologie sont les 20 premières pages, les 20 dernières et surtout le double jeu de Palpy.
Là je dois dire que c'était assez plaisant à lire de voir comment il joue sur les 2 tableaux et comment il cherche à piéger les Jedi avec des arguments en béton. Et comment chaque information, chaque changement de situation peut lui permettre d'avancer dans son plan machiavélique.
Voilà, 2 romans assez moyens donc.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1179
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Re: The Clone Wars

Message par Evan Lupin »

Dans En terriroire ennemi, R2d2, disparait à un moment, alors j'ai du louper des passages (m'est arrivé de m'endormir dans le train) car je ne sais pas du tout ce qu'il advient de lui.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: The Clone Wars

Message par Jaweco »

Non non rien loupé, c'est juste l'auteure qui s'amuse à faire des références au cartoon, dans lequel R2 est bien capturé au cours d'un ou deux épisodes (bien nuls). C'est sûr que quand on regarde pas TCW on se demande ce que ça vient faire là. Sur ce coup ci j'étais au courant mais dans son bouquin suivant (Stealth) les références me sont passé complètement au dessus de la tête.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Kit_Fisto
Messages : 381
Inscription : 28 août 2010, 11:25
Localisation : A l'Ouest d'une galaxie lontaine très lointaine

Re: The Clone Wars

Message par Kit_Fisto »

Lu Star Wars - The Clone Wars - Gambit : Furtif (Stealth)

Un livre qui commence pas si mal mais qui devient très long et ennuyeux sur le milieu et la fin...J'espère qu'il y aura plus d'action dans le second volet Siege.
Lok Durd présent dans la saison 01 de TCW est présent, à croire que tous les ennemis séparatistes capturés sont des champions de l'évasion ou les prisons républicaines sont des vraies passoires?
Bref un peu soporifique comme livre, je m'attendais à mieux
"Personne par la Guerre ne devient grand" - Yoda dans Empire Strikes Back
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1179
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Re: The Clone Wars

Message par Evan Lupin »

Jaweco > aaaaaaaah ok, forcément...

Je suis en train de lire Gambit infiltré, ça commence plûtot bien, même si certains passages m'exasperent un peu, m'enfin bref. Par contre, j'ose qui m'etonne, comme dans le précédent, Obi-wan refuse de boire, mais c'est pas un 'poch ' (^^) normalement ?

Edit : Presque finit...il devient longuet sur la fin je trouve.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Sebastien
Bisounours incompris
Messages : 2852
Inscription : 28 août 2010, 22:07
Localisation : Chez moi
Contact :

Re: The Clone Wars

Message par Sebastien »

Sortie le 28/10/10

Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker parviendront-ils à quitter la planète Lanteeb avant qu'il ne soit trop tard ?

En pleine Guerre des Clones, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker sont envoyés en mission secrète sur Lanteeb, une obscure planète de la Bordure Extérieure, contrôlée par les Séparatistes. Pourchassés par le Général Lok Durd et son armée de droïdes, les Jedi sont forcés d'abandonner leur véhicule et finissent par trouver refuge dans un village isolé. Mais les Séparatistes ne s'avouent pas vaincus et parviennent à retrouver leur trace. Obi-Wan, Anakin, les autochtones et le village tout entier sont assiégés et le temps dont ils disposent leur est compté, alors que sur Coruscant, le pouvoir politique et l'Ordre Jedi peinent à organiser une mission de sauvetage efficace...

Image
- Dis papi, c’est quoi cette vieillerie que tu appelles « Univers Etendu » ?
Avatar de l’utilisateur
jedi-mich
Maître Jedi dans l'âme.... ou pas
Messages : 288
Inscription : 25 août 2010, 20:16

Re: The Clone Wars

Message par jedi-mich »

Sebastien a écrit :Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker parviendront-ils à quitter la planète Lanteeb avant qu'il ne soit trop tard ?
Oui
S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer
Avatar de l’utilisateur
Sebastien
Bisounours incompris
Messages : 2852
Inscription : 28 août 2010, 22:07
Localisation : Chez moi
Contact :

Re: The Clone Wars

Message par Sebastien »

Rooh JM tu as cassé le suspense. Ce genre de comportement est vraiment limite. :mrgreen:
- Dis papi, c’est quoi cette vieillerie que tu appelles « Univers Etendu » ?
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: The Clone Wars

Message par Jaweco »

Je suis d'accord. C'est vraiment intolérable ! Mich nous spoile, nous qui attendons désespérément la parution de ce tome dans nos contrées afin de connaître enfin la suite de cette aventure palpitante menée tambour battant par deux personnages qui ont encore tant de choses à livrer ! Je demande de ce fait une sanction à l'égard de ce malotru ! :evil:

Comment ça j'ai le bouquin qui prend la poussière sur une étagère depuis plusieurs mois, en attente d'être ouvert ? :mrgreen:
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Boba Fett
Meilleur Chasseur de Primes de la Galaxie
Messages : 946
Inscription : 01 sept. 2010, 15:05
Localisation : Slave I

Re: The Clone Wars

Message par Boba Fett »

Personnellement, je trouve les histoires répétitives :?
Mon blog cinéma ! :
http://ma-cinecritique.tumblr.com/

La page Facebook de mon blog ! :
http://www.facebook.com/MaCineCritique
Avatar de l’utilisateur
jedi-mich
Maître Jedi dans l'âme.... ou pas
Messages : 288
Inscription : 25 août 2010, 20:16

Re: The Clone Wars

Message par jedi-mich »

Je vous prie de bien m'excuser :oops:
Pris par un élan de générosité, je voulais vous éviter toute attente insoutenable au détriment de toute surprise lors de la lecture.
Dans le Jedi path, on parle de "Self-Contrôle" parmi les 3 piliers de la formation.
j'ai donc manqué de jugement et je vais de ce pas méditer sur mon erreur. :ugeek:
S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: The Clone Wars

Message par Jaweco »

Fini Gambit : Siege ! Bon autant le dire tout de suite : Mich m'a gâché toute la lecture avec sa révélation quelques posts plus haut : Obi-Wan et Anakin s'en sortent ! Autant dire qu'il a tué tout le suspense ! :evil: :mrgreen:

Plus sérieusement, j'ai plutôt bien aimé. Dans la lignée du précédent, mais un peu mieux. Déjà, l'histoire démarre directement, pas de gros prologue de 100 pages totalement déconnecté du reste du livre comme Miller en a parfois le secret ! Ce qui me fait dire au passage que même dans cette suite, le prologue du précédent tome n'apporte pour ainsi dire rien... pour le coup, bof bof. Mais sinon concernant ce tome ci, rien de tout ça, plutôt appréciable. J'ai bien aimé l'aspect de la guerre qui est montré, par le biais de gens totalement coupés des réalités de cette guerre mais qui malgré tout en subissent les conséquences directement. Comment les camps instrumentalisent les habitants qui pour le coup ne cherchent qu'à survivre, bien loin de toute considération philosophique sur les gentils et les méchants. Il est possible que ça ait déjà été fait avant, mais pas de cette manière, de l'intérieur, aussi développé. Donc bon point pour Miller. Et les personnages sont dans l'ensemble bien écrits, en évitant un certain manichéisme. Mais point noir sur le méchant : Lok Durd. Il est caricatural au possible, ridicule et pathétique... il sort tout droit du cartoon aussi, et ça se sent parce que Miller se débrouille bien avec tous les autres personnages mais lui est particulièrement naze. Pourquoi l'avoir utilisé ? Cahier des charges pour coller un minimum au cartoon ? Dans tous les cas, c'est un des points négatifs non négligeables de ce bouquin. Sinon en ce qui concerne Obi-Wan et Anakin, c'est bien fait même si évidemment pas révolutionnaire et déjà vu (quelques bonnes répliques toutefois). En fait, on s'aperçoit une fois de plus que les "moins" viennent surtout du contexte... guerre des clones usé jusqu'à la corde, et qui est plus TCW pour le méchant. Certes cette duologie aurait gagné à être un peu condensée, mais dans l'ensemble en ce qui concerne Miller en elle même, c'est pas mal du tout. C'est pas un chef d'œuvre et ça ne restera au final pas comme un livre très marquant dans l'UE, mais ça se lit plutôt bien. Donc dommage qu'on n'ait pu voir Miller à l'œuvre sur SW dans un autre contexte que celui là, qui lui cause plus de tort qu'autre chose hélas.
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
jedi-mich
Maître Jedi dans l'âme.... ou pas
Messages : 288
Inscription : 25 août 2010, 20:16

Re: The Clone Wars

Message par jedi-mich »

Ah ben tu vois, moi elle m'a plutôt ennuyé cette duologie (voir ma critique du premier post)
S'il peut saigner...............on peut le tuer..............." : Major Dutch Schaefer
Avatar de l’utilisateur
Jaweco
Bras droit de Thrawn
Messages : 1050
Inscription : 25 août 2010, 12:47
Localisation : Somewhere in the middle of nowhere

Re: The Clone Wars

Message par Jaweco »

Oui j'ai vu ça. Ben, ouais, c'est pas forcément transcendant, mais le style de Miller reste plutôt fluide. Alors c'est sûr, ce tome ne comporte pour ainsi dire pas d'action du tout... mais ça ne m'a pas tellement gêné. Je suis d'accord pour dire que ça aurait pu être condensé et qu'on a parfois l'impression que Miller fait des gros bouquins pour au final ne pas raconter grand chose. Je ne sais pas comment sont ses Royaume de Lur, il faudrait demander à Evan, mais pour ses SW, on va dire qu'elle ne brille pas par ses talents de scénariste, au sens où elle ne fait pas vraiment d'intrigue très construite. Elle prend un pitch de base et le déroule assez linéairement d'un point A à un point B sans réellement apporter de ramifications. Du coup une telle longueur de roman (j'ai vu que la VF, sortie il y a peu, faisait plus de 500 pages !) est loin d'être indispensable et ça manque un peu de souffle, d'envergure (y compris à petite échelle, l'un n'empêchant pas l'autre). Après elle a quand même abordé des idées intéressantes dans ce dernier tome, des idées qu'on avait pas vraiment vu jusque là. Il y a des bonnes choses, tout n'est pas à jeter loin de là. Et l'absence de rythme a pour moi été compensé par la fluidité de son style et les personnages, plutôt bien vus (excepté Lok Durd encore une fois). Que la relation Obi-Wan/Anakin soit arrivée au bout du rouleau, Miller n'y peut pas grand chose. C'est du TCW, donc le tandem devait faire partie du cahier des charges. Elle l'a bien décrit je trouve, même si après, évidemment, rien de bien révolutionnaire. Pour conclure, je redirai ce que je dis depuis le début : Miller est loin d'être mauvaise, pas parfaite sans doute, mais le contexte n'aide pas ! La construction d'intrigue n'est pas son point fort, mais ça se lit assez bien quand même (en ce qui me concerne). :P
"One can concentrate so closely on the words of a sentence that one thereby misses the meaning. As can happen in any area of life. You must never lose focus on the larger landscape." - Commander Mitth'raw'nuruodo, Outbound Flight
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1179
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Re: The Clone Wars

Message par Evan Lupin »

Viens de terminer Gambit Siege...bon bah, c'était pas transcendant. Je me suis pas mal ennuyé. J'ai cependant eu un regain d'interet sur la fin. L'univers TCW n'aide pas;
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Kit_Fisto
Messages : 381
Inscription : 28 août 2010, 11:25
Localisation : A l'Ouest d'une galaxie lontaine très lointaine

Re: The Clone Wars

Message par Kit_Fisto »

Lu Star Wars - The Clone Wars - Gambit : Siège
Une suite plus intéressante que Gambit : Furtif même si ce n'est pas forcément un bouquin passionnant. Il y a toujours beaucoup de blabla mais c'est quand même moins ennuyeux et l'action est assez présente. On regrette que Lok Durd s'en sorte car j'pense pas que c'est pas dans le dessin animé qu'ils le feront mourir comme les autres méchants
Dernière modification par Kit_Fisto le 09 févr. 2011, 11:25, modifié 1 fois.
"Personne par la Guerre ne devient grand" - Yoda dans Empire Strikes Back
Avatar de l’utilisateur
Boba Fett
Meilleur Chasseur de Primes de la Galaxie
Messages : 946
Inscription : 01 sept. 2010, 15:05
Localisation : Slave I

Re: The Clone Wars

Message par Boba Fett »

Met ton résumé de lecture en spoiler ;)
Mon blog cinéma ! :
http://ma-cinecritique.tumblr.com/

La page Facebook de mon blog ! :
http://www.facebook.com/MaCineCritique
Avatar de l’utilisateur
Kit_Fisto
Messages : 381
Inscription : 28 août 2010, 11:25
Localisation : A l'Ouest d'une galaxie lontaine très lointaine

Re: The Clone Wars

Message par Kit_Fisto »

C'est fait mais j'avais rien de vraiment concret comme spoiler dedans !!!
"Personne par la Guerre ne devient grand" - Yoda dans Empire Strikes Back
Avatar de l’utilisateur
Boba Fett
Meilleur Chasseur de Primes de la Galaxie
Messages : 946
Inscription : 01 sept. 2010, 15:05
Localisation : Slave I

Re: The Clone Wars

Message par Boba Fett »

Je ne sais pas j'ai fait exprès de ne pas lire, mais certaines personnes ne veulent vraiment rien savoir.
Mon blog cinéma ! :
http://ma-cinecritique.tumblr.com/

La page Facebook de mon blog ! :
http://www.facebook.com/MaCineCritique
Répondre