Leïa

Pour parler du nouveau canon romanesque Star Wars...
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1177
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Leïa

Message par Evan Lupin »

Ce livre traite, je vous le donne en mille...de Leïa.

Leïa à 16 ans, elle passe une sorte de cérémonie pour être future héritière de la couronne et doit relever 3 défis : de coeur, d'esprit, de corps. Mais tout n'est pas au beau fixe pour notre princesse qui voit ses parents adoptifs de plus en plus occupés et moins présents pour elle.

Ce livre est vraiment bon. On n'y voit Leïa y faire ses premiers pas en politique en tant qu'apprentie sénatrice à Coruscant, ses questionnements sur la politique, l'Empire, l'éventualité d'une action mais comment.
On n'y voit aussi son 1er amour, ses 1er pas dans la Rebellion, des rencontres avec Mon Mothma, Tarkin, Amilyn Holdo
Là où le livre L'ombre de la reine sur Padmé péchait avec une super Padmé, trop belle, intelligente, super aimée de toutes et tous, le livre Leïa nous montre une princesse hésitante, faisant des bourdes, en proie aux doutes...
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Avatar de l’utilisateur
Minos
Messages : 944
Inscription : 14 août 2010, 21:06
Localisation : Morbihan
Contact :

Re: Leïa

Message par Minos »

Je le lirai sans doute, à l'occasion. Et c'est bien vu de ne pas avoir fait de Leia une sorte de clone de sa mère, notamment d'un point de vue narratif^^
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1177
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Re: Leïa

Message par Evan Lupin »

Une super Leïa aurait gâché l'histoire. D'avance, on aurait su que tout ce qu'elle ferait serait la meilleur solution. Avoir donné des impacts négatifs à ses décisions lui donne de l'ampleur.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image
Répondre