1x02 : L'Aube du Malveillant (Rising Malevolence)

Votre note pour l'épisode

0 - minable
0
Aucun vote
1 - médiocre
0
Aucun vote
2 - moyen
0
Aucun vote
3 - bon
1
50%
4 - très bon
1
50%
5 - génial
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 2

Avatar de l’utilisateur
Minos
Messages : 932
Inscription : 14 août 2010, 21:06
Localisation : Morbihan
Contact :

1x02 : L'Aube du Malveillant (Rising Malevolence)

Message par Minos »

Décidément, c'est une chouette série. L'apparition du redoutable Malveillant est efficace, avec son canon à ions qui neutralisent les vaisseaux ennemis. Tel Yoda dans l'épisode précédent, on a un maître Plo Koon également très efficace, et qui comme lui considère les clones comme des êtres à part entière, plutôt que des copies identiques jetables à volonté, tels qu'eux-mêmes ont l'air de se définir.

Anakin est assez chouette dans cet épisode : il a la maturité d'avoir compris que s'opposer de face au Conseil Jedi était voué à l'échec, mais que la voie du mensonge par omission pouvait s'avérer payant.

Il a sauvé Plo Koon, donc il devrait être pardonné sans mal.

L'arme des droïdes anti-capsules de sauvetage est autant bien pensée que mortellement redoutable...
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...

Avatar de l’utilisateur
Evan Lupin
Arpenteur silencieux
Messages : 1149
Inscription : 25 août 2010, 20:00
Localisation : Coulommiers 77

Re: 1x02 : L'Aube du Malveillant (Rising Malevolence)

Message par Evan Lupin »

Pour moi The Clone Wars était l'occasion de montrer à l'écran d'autres Jedi que les habituels Anakin et Obi-wan (bon sur toute la série, le contrat n'est pas rempli). Dans cet épisode, j'ai eu plaisir à voir Plo Koon en action, je le trouve assez classe avec son masque respirateur. J'aurais aimé en voir plus.

On peut encore constater l'amour des "méchants" pour les super grosses armes :D

J'aime bien les interactions entre Anakin et Ahsoka dans cet épisode : une Ahasoka comme l'Anakin de l'ep II et un Anakin plus mûr, qui a compris qu'il était plus simple de se faire pardonner que demander la permission.
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre.

Image

Répondre